Laurent JALABERT
L'actualité de Laurent JALABERT
 
actu
Grand Raid 2021

Ainsi s'achève notre Aventure Grand Raid

Départ de course très difficile pour Marion. Vomissements incessants jusqu'au km 40 où elle a pu voir un médecin. Intoxication alimentaire.

Arrêt forcé d'une heure pour calmer le tout, se remettre et espérer pouvoir enfin réussir à boire et avaler quelque chose. Prise de température avant de repartir... 35 degrés... aie aie aie...

On repart tous les deux gelés de Nez de Boeuf mais le soleil se lève et la température va remonter.

Premier repas à Marre à boue pour ma femme ! Première victoire depuis presque 50 kms! Déjà bien fatigués et le moral très entamés, nous filons vers Cilaos.

La descente de Kerveguen, se passe mal pour moi. Lourde chute qui aurait pu être gravissime. La peinture au visage est arrachée, je suis sonné et un peu déphasé. Nous prenons le temps à Cilaos pour nettoyer les plaies, soigner les bobos et le moral et remplir nos estomacs.

La montée du Taïbit se passe plutôt pas mal. Nous retrouvons la nuit au sommet.

Nous passons toute la deuxième nuit dans Mafate. Une tentative dodo en plein sentier qui ne sera pas très fructueuse.

Le jour se lève à Roche Plate et les complications recommencent... 7h du matin, nous sommes déjà rationnés en eau...

La température est déjà bien élevée, le soleil cogne déjà et la dernière journée s'annonce rude...

Le chemin jusqu'à la dernière grosse base de vie est interminable. Il fait une chaleur de plomb, nous sommes à sec, la nervosité pointe le bout de son nez et l'agacement aussi.

Deux Bras se dessine enfin... et malgré les 45 degrés au mercure, c'est la douche froide. Il n'y a plus d'eau... plus d'eau pour sortir de Mafate...

Nous prenons le temps de soigner les pieds auprès de bénévoles extra. Manger un morceau, se changer et repartir pour affronter la montée de Dos d'âne une fois l'hélicoptère arrivé (après plus d'une heure) avec un peu d'eau.

Ascension terrible sous la chaleur. Les organismes déjà épuisés sont malmenés.

Mais quel bonheur d'atteindre le sommet et de pouvoir boire une boisson bien fraîche ! Salvatrice pour le moral et pour l'organisme !

Quelques mots échangés avec notre ami Johnny venu nous réconforter avant la dernière ligne droite !

Nous avalons le chemin des Anglais à la tombée de la troisième nuit en compagnie de notre Anne Marie nationale.

Les galets rejettent une chaleur dingue, il n'y a pas d'air mais la route se termine bientôt ! La montée vers Colorado se fait lentement... mais sûrement !

Dernière descente avant de rallier l'arrivée à La Redoute...les jambes sont infiniment lourdes...

Nous retrouvons Anne Marie au bas de la descente qui nous donne nos t shirt à enfiler avant de passer la ligne.

Nous nous remettons à courir ensemble, le cœur lourd et léger à la fois.

Nous passons la ligne de ce stade, main dans la main après 51h58 de course.

 

La diagonale des Fous 2021 - La Réunion - 160 km - 9400m de dénivelé positif.